Event 2017

DEBAT-CITOYEN STOP A LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES mardi 28 novembre

 

L’ILFAC a le plaisir de vous inviter à son prochain débat-citoyen qui se tiendraentre 19h00 et 21h00 mardi prochain ! Venez nous rejoindre le temps d’une soirée pour échanger et discuter autour de la thématique du de la violence à l’égard des femmes.

Pourquoi parler de la violence faite femmes ?

Lorsqu’il était Secrétaire Général des Nations-Unies, Kofi Annan avait dit que « la violation des droits de l’homme la plus honteuse se caractérise sans doute par la violence à l’égard des femmes. Elle ne connait pas de clivages géographiques, culturels ou sociaux. Tant que des actes violents continueront d’être perpétrés, nous ne pourrons prétendre à des progrès pour atteindre l’égalité, le développement et la paix. »
L’élimination de cette violence reste un objectif à atteindre dans bien des pays, y compris le nôtre. Elle se manifeste sous différentes formes : harcèlement, violence domestique, viol, trafic de femmes et de filles, prostitution forcée, violence dans les conflits armés, meurtre d’honneur, mutilations génitales féminines… Autant de violences faites aux femmes.
Pour en parler, l’ILFAC aura l’honneur d’accueillir quatre intervenantes :

Intervenantes

  • Louise Ngandu, Présidente, Aire de Femmes.
  • Alessandra d’Angelo, Juriste, Journaliste et Auteure.
  • Anne Tonglet, Féministe engagée.
  • Khadija Chama, Artiste-peintre                                                         Modération
  • Latifa Aït-Baala, Présidente, Institut Libéral de Formation et d’Animations Citoyennes (ILFAC).

De plus, Alessandra d’Angelo viendra nous présenter les résultats de son enquête sur la prostitution qui est au cœur de son tout nouvel ouvrage « Prostituées Alimentaires. Epouses. Mères. Etudiantes ».Le petit plus

Khadija Chama est une artiste-peintre qui viendra présenter ses œuvres à l’assemblée à travers une courte exposition. Ses tableaux, touchant par la sensibilité dont ils font preuves, seront l’occasion d’illustrer ce que les mots ne peuvent dire.

 

Informations pratiques

Nous vous attendons donc nombreux pour venir enrichir la réflexion et le débat autour d’une thématique qui nous concerne tous. Ce débat citoyen se tiendra à l’Avenue de la Toison d’Or, 84-86 à 1060 Bruxelles. Merci de bien vouloir vous inscrire gratuitement auprès de l’ILFAC à info@ilfac.be ou par téléphone au 02/500.50.95 et de faire circuler cette invitation au sein de vos réseaux.

Latifa Aït-Baala
Présidente ILFAC

Alain Vander Elst
Administrateur délégué